La Société canadienne du Cancer encourage les Canadiens à la Garde Quotidienne de l'Indice UV Nationaux Suivants Soleil Enquête de Sécurité, de


POUR diffusion IMMÉDIATE

Jamieson la Sécurité au Soleil Enquête révèle que de nombreux Canadiens courent le risque de cancer de la peau

TORONTO, le 17 Mai, 2017 — La Société Canadienne du Cancer est en exhortant les gens à payer l'attention sur le quotidien de l'indice UV sur les résultats de l'enquête nationale a révélé que 41% des Canadiens ne paient pas d'attention à l'indice qui mesure la force de la ultraviolets du soleil (UV) du soleil.

“Les résultats de cette enquête montrent que de nombreux Canadiens courent le risque de cancer de la peau”, explique Robert Nuttall, Directeur Adjoint, Politique de Santé, la Société Canadienne du Cancer. “Le mélanome, la forme la plus mortelle de cancer de la peau, est en hausse au Canada. Environ 90% de mélanome cas de cancer sont dus à l'exposition aux UV solaires ou les lits de bronzage. Aujourd'hui plus que jamais, nous avons besoin d'accroître la sensibilisation de la sécurité au soleil, de sorte que moins de gens seront touchés par le cancer de la peau.”

Menée par Maru/Matchbox au nom de Jamieson Vitamines et de la Société Canadienne du Cancer, le national omnibus enquête a révélé:

  • les Hommes sont plus susceptibles d'ignorer le quotidien de l'indice UV que les femmes, 46% des hommes disent qu'ils ne paient pas attention à elle, comparativement à 37% des jeunes femmes
  • que les Jeunes Canadiens sont moins susceptibles de prêter attention à l'index UV: 56% des personnes de 18 à 34 ans disent qu'ils ne font pas attention à l'indice UV, comparativement à 33% de ceux âgés de 55 ans et plus
  • de Cinq ans dans les dix (48%) des Canadiens croient que le soleil est la plus sûre source de vitamine D; 43% des Canadiens affirment que l'obtention d'un bronzage est important qu'ils peuvent obtenir la vitamine D aux besoins de leur corps.
  • Les jeunes Canadiens sont plus susceptibles de croire que le soleil est une source importante de vitamine D, avec 48% des personnes de 18 à 34 ans de convenir d'un tan est important d'obtenir de la vitamine D aux besoins de leur corps, contre 40% de ceux âgés de 55 ans et plus
  • de 75% des Canadiens disent que l'obtention d'un peu de couleur, du soleil qui le fait paraître plus sain et 29% des Canadiens disent qu'ils aiment à obtenir un bronzage profond.

“Que la lumière du soleil est limitée au Canada au cours de l'hiver, de nombreux Canadiens croient, à tort, à profiter du soleil pendant les mois d'été qui est bon pour leur santé et la meilleure source de vitamine D", explique Nuttall. "Nous voulons sensibiliser tous les Canadiens qui intentionnelle de l'exposition aux rayons UV pour une raison quelconque n'est pas sûr. Quand il s'agit de la vitamine D, les suppléments et les aliments sont les sources les plus sûres.”

L'indice UV, élaboré par Environnement Canada, est inclus avec la météo quotidienne. L'indice varie de zéro à 11-plus. Plus le nombre est élevé de l'indice est fort, plus les rayons du soleil et plus le risque de cancer de la peau, le vieillissement prématuré de la peau et des lésions oculaires. Lorsque l'index est de trois ou plus, les individus doivent protéger leur peau autant que possible.

La Société Canadienne du Cancer recommande aux Canadiens de réduire le temps passé au soleil, lorsque les rayons du soleil sont à leur plus fort, généralement entre 11 h et 3 h d'avril à septembre, ou à tout moment de la journée lorsque l'indice UV est de 3 ou plus. Les individus devraient couvrir avec un chapeau à large bord, tissés serrés ou des UV et des vêtements de protection anti-UV des lunettes de soleil, et l'usure écran solaire à large spectre avec un facteur de protection solaire de 30 ou plus. L'organisme de bienfaisance avertit les Canadiens à ne jamais utiliser de l'équipement de bronzage, y compris les lits de bronzage et les lampes solaires.

Pour plus d'informations sur la sécurité au soleil, visitez cancer.ca/sunsafety.

Méthodologie de l'Enquête
De 21-23 avril 2017 un sondage en ligne a été menée auprès de 1,505 adultes Canadiens choisis au hasard qui Forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage – est de +/- 2,5%, 19 fois sur 20. Les résultats ont été statistiquement pondérés en fonction de l'âge, le sexe et la région (et au Québec, la langue) les données du Recensement afin d'assurer un échantillon représentatif de l'ensemble de la population adulte du Canada. Les écarts entre les totaux sont attribuables à l'arrondissement.

À propos de la Société Canadienne du Cancer
La Société Canadienne du Cancer est un organisme communautaire de bénévoles dont la mission est l'éradication du cancer et l'amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec le cancer. Grâce à nos donateurs et bénévoles, la Société a le plus d'impact contre plus de cancers, dans la plupart des communautés au Canada. Pour plus d'informations, visitez cancer.ca ou appelez notre numéro sans frais bilingue d'Information sur le Cancer de Service 1 888 939-3333 (ATS 1-866-786-3934).

Contact pour les médias:
Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Catherine Clark, Cowan & Company
416-462-8773 ext. 55 ou katherine.clark@cowanandcompany.net

Susan Fekete, la Société Canadienne du Cancer

613-565-2522 ext. 4985 ou susan.fekete@cancer.ca