5 plantes médicinales à cuisiner

Passez-vous plus de temps dans la cuisine dernièrement? Pour en savoir davantage au sujet des plantes médicinales et des épices qui s’accumulent dans votre garde-manger, lisez ce qui suit. Vous verrez, ces 5 produits couramment utilisés peuvent comporter plusieurs avantages pour la santé.

La cannelle

Pour la plupart, la cannelle rime avec gâteaux et brioches. Pourtant, en Chine, des traités de médecine datant de 2000 ans av. J.-C. font référence à la cannelle en tant que remède naturopathique. Il existe en fait plusieurs types de cannelle. Parmi celles-ci figure la cannelle casse qui est fabriquée à partir de l’écorce intérieure d’un arbre à feuilles persistantes (le cannelier de Chine) cultivé dans les régions du Sud-est asiatique. Il y a aussi la cannelle de Ceylan. Cette dernière est fabriquée à partir de l’écorce de l’arbre tropical à feuilles persistantes Cinnamomum verum qui pousse principalement au Madagascar, dans le sud de l’Inde et au Sri Lanka. La cannelle dans votre garde-manger contient souvent une combinaison de ces deux variétés, mais c’est la cannelle de Ceylan qui est la plus répandue en Amérique du Nord[1].  

Voici les allégations de Santé Canada au sujet de ces deux types de cannelle :

  • Elles sont une source d’antioxydants.
  • Elles sont utilisées en phytothérapie pour traiter les indigestions et d’autres troubles digestifs comme les crampes légères, les crampes du système digestif, les ballonnements et les flatulences.
  • Elles sont traditionnellement utilisées en phytothérapie pour traiter la perte d’appétit[2].


De plus, Santé Canada allègue que la cannelle casse (Cinnamomum Aromaticum) « aide à soutenir/maintenir des niveaux de glucose sanguin sains[3] ». Pour ce faire par contre, il vous faudrait consommer de trois à six grammes d’écorce séchée quotidiennement! C’est un peu plus que ce que vous saupoudrez sur votre latte! En somme, si vous recherchez ces avantages pour la santé, il vous faut non seulement obtenir le bon dosage, mais également vous assurer qu’il s’agit bel et bien du bon type de cannelle.

 

L’ail

L’ail est l’une des plantes médicinales les plus cultivées au monde. Plusieurs pensent qu’il provient de Sibérie. Il aurait toutefois commencé à se répandre dans d’autres régions du monde il y a de cela 5 000 ans[4]. Plusieurs personnes cuisinent avec de l’ail, mais saviez-vous qu’il présente de nombreux avantages pour la santé? Voici à ce sujet quelques allégations de Santé Canada :

  • L’ail est utilisé en phytothérapie pour aider à diminuer les taux élevés de lipides sanguins (hyperlipidémie) et pour aider à maintenir la santé cardiovasculaire chez les adultes.
  • L’ail est utilisé traditionnellement en phytothérapie pour aider à soulager les symptômes liés aux infections des voies respiratoires supérieures et aux affections catarrhales (congestion nasale/accumulation d’un excès de mucus)[5].

Pris sous forme de supplément, vous tirerez profit de tous les avantages de l’ail tout en évitant la mauvaise haleine.


Le gingembre

Le gingembre est surtout utilisé en pâtisserie, mais il fait également partie de plusieurs autres recettes qui n’ont rien à voir avec les desserts. La racine de gingembre qu’on trouve dans toutes les marchés d’alimentation provient en fait d’une plante vivace dont les tiges feuillues portent des fleurs vert-jaunâtre. Originaire des régions chaudes de la Chine, de l’Inde et du Japon, le gingembre est aujourd’hui cultivé dans certaines régions d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Amérique du Sud également[6].


Vos parents vous ont peut-être fait boire du soda au gingembre lorsque vous étiez malade étant petit. De nos jours, la plupart des boissons gazeuses dites « au gingembre » en sont exemptes. Qu’à cela ne tienne, voici les allégations de Santé Canada au sujet du gingembre :

  • Il est utilisé traditionnellement en phytothérapie pour aider à soulager les malaises digestifs, y compris la perte d’appétit, les nausées, les spasmes digestifs, l’indigestion, la dyspepsie, et les coliques flatulentes (carminatif).
  • Il aide à prévenir la nausée et les vomissements associés au mal des transports ou au mal de mer.
  • Il est utilisé traditionnellement en phytothérapie comme expectorant et antitussif pour aider à soulager la bronchite, la toux et les rhumes[7].

L’origan

On utilise les feuilles d’origan fraîches ou séchées pour agrémenter toutes sortes de plats. Les pains de toute sorte, les légumes, le poisson, les viandes… tout y passe! Au Canada, on en trouve surtout dans les sauces (sauces pour pâtes ou sauces à pizza). L’origan est une plante herbacée vivace qui atteint une hauteur de 30 à 90 cm. Elle est ornée de feuilles vert olive et de fleurs violettes. Avec le basilic, la lavande, la marjolaine, la menthe, la sauge et le thym, il fait partie de la famille des Lamiacées. Originaire de la région méditerranéenne chaude et tempérée (ainsi que d’autres pays d’Europe occidentale et du sud-ouest), l’origan est aujourd’hui cultivé dans le monde entier. Les conditions variées entourant la culture de l’origan peuvent affecter les composés chimiques actifs de son huile essentielle.

L’origan est utilisé à des fins médicales depuis le règne des empires grecs et romains. On sait maintenant que le carvacrol, un phénol présent dans les huiles essentielles de l’origan, en est le principal composant actif [8]. Le carvacrol est responsable de l’arôme chaud et piquant de l’origan. Et le fait qu’il soit un antioxydant procure plusieurs avantages pour la santé[9].

 

Le curcuma

Le curcuma est une épice dérivée des racines de la plante tropicale Curcuma longa et fait partie de la même famille que le gingembre. Le curcuma est l’une des principales épices utilisées dans la plupart des sauces curry ; il apporte non seulement l’arôme à ces sauces, mais aussi leur couleur jaune/orange vif. Cette couleur vive provient de pigments connus sous le nom de curcuminoïdes. La curcumine est le curcuminoïde principal du curcuma. Elle en est également le composant médicinal le plus actif. On utilise le curcuma comme épice, comme colorant alimentaire et aussi pour un certain nombre d’usages médicinaux traditionnels[10]. Voici les allégations de Santé Canada au sujet du curcuma :


  • Il est utilisé en phytothérapie pour faciliter la digestion.
  • Il est utilisé (traditionnellement) en phytothérapie comme anti-inflammatoire pour aider à soulager la douleur articulaire.
  • Il est utilisé en phytothérapie comme agent hépatoprotecteur (protecteur du foie)[11].

Essayez de nouvelles recettes

Libérez votre créativité dans la cuisine! Essayez de nouvelles recettes avec les 5 plantes médicinales énumérées plus haut. Elles donneront du goût (et peut-être un peu de piquant) à vos plats préférés. Toutefois, le dosage requis pour tirer profit des avantages pour la santé dépasse de loin les quantités dont vous avez besoin pour vos recettes. De plus, l’espèce végétale fait également une différence. C’est pourquoi il vous faut bien choisir vos suppléments à base de plantes médicinales. C’est la qualité qui prime!  

 

Pourquoi la qualité de vos suppléments est-elle si importante?

Jamieson se réfère à TRU-IDMD, un programme canadien indépendant de certification par ADN fondé par l’Université de Guelph. Ce programme utilise les dernières technologies de certification par ADN pour vérifier et attester l’authenticité des espèces de plantes médicinales. À cet égard, Jamieson va bien au-delà des exigences de Santé Canada. En effet, les tests actuels s’attardent seulement sur ce qui ne devrait pas se trouver dans un produit à base de plantes médicinales, comme les microcontaminants et les métaux lourds. Ces vérifications sont cruciales, bien sûr! Mais chez Jamieson, nous voulons également nous assurer que les « bonnes » plantes médicinales se retrouvent dans la bouteille. Le symbole TRU-IDMD prouve scientifiquement que les espèces de plantes médicinales attendues se trouvent bel et bien dans la bouteille. Vous pouvez ainsi tirer profit de tous les avantages pour la santé. 




[1] Natural Medicines. Cassia Cinnamon Professional Monograph. Consulté le 23 mars 2020 au : https://naturalmedicines.therapeuticresearch.com/databases/food,-herbs-supplements/professional.aspx?productid=1002

[2] Santé Canada. Cannelle – Cinnamomum Verum Monographie. Consulté le 23 mars 2020 au : http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=cinnamomum.verum&lang=fra

[3] Santé Canada. Cannelle de Chine – Cinnamomum Aromaticum Monographie.  Consulté le 25 mars 2020 au : http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=cassia.cinnamomum.aromaticum&lang=fra

[4] Natural Medicine. Garlic Professional Monograph. Consulté le 25 mars 2020 au : https://naturalmedicines.therapeuticresearch.com/databases/food,-herbs-supplements/professional.aspx?productid=300

[5] Santé Canada. Ail – Allium Sativum Monographie. Consulté le 6 déc 2019 au : http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=garlic_ail&lang=fra

[6] Natural Medicine. Ginger Professional Monograph. Consulté le 23 mars 2020 au : https://naturalmedicines.therapeuticresearch.com/databases/food,-herbs-supplements/professional.aspx?productid=961

[7] Santé Canada. Gingembre — Zingiber Officinale Monographie. Consulté le 24 mars 2020 au : http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=ginger.gingembre&lang=fra

[8] Natural Medicine. Oregano Professional Monograph. Consulté le 24 mars 2020 au : https://naturalmedicines.therapeuticresearch.com/databases/food,-herbs-supplements/professional.aspx?productid=644

[9] Santé Canada. Antioxydants Monographie. Consulté le 25 2020 au : http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=antiox&lang=fra

[10] Linus Pauling Institute. Micronutrient Information Center Curcumin. Consulté le 23 mars 2020 au : https://lpi.oregonstate.edu/mic/dietary-factors/phytochemicals/curcumin#introduction

[11] Santé Canada. Curcuma – Curcuma Longa – Orale. Monographie. Consulté le 24 mars 2020 au : http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=turmeric.oral.curcuma.orale&lang=fra