Du soleil en toute sécurité pour tous

C’est enfin le temps de remiser bottes, manteaux et pneus d’hiver. Mais faites attention! Ne rangez pas tout de suite vos suppléments de vitamine D! Vous en aurez tout de même besoin durant les mois d’été. En effet, il est faux de croire que les rayons du soleil d’été peuvent à eux seuls satisfaire les besoins de votre organisme en matière de vitamine D.

La vitamine D est une vitamine liposoluble essentielle qui joue un rôle important dans pratiquement tous les systèmes de l’organisme. Elle est particulièrement importante au maintien d’une ossature solide et d’un système immunitaire sain 1,2. Il peut s’avérer difficile d’obtenir suffisamment de vitamine D par l’alimentation seule. En effet, les seules sources alimentaires naturelles de vitamine D sont les poissons gras3, les jaunes d’œufs 4 et les champignons5.

Le soleil est une autre source de vitamine D. Lorsque ses rayons agissent sur notre peau, une série de processus chimiques est alors enclenchée, générant ainsi plus de vitamine D dans notre organisme! Mais avant de vous précipiter sous les chauds rayons du soleil, il est important de comprendre les risques liés à une trop longue exposition au soleil et les facteurs qui altèrent l’absorption de la vitamine D.

L’exposition au soleil et à ses rayons UV nocifs est la principale cause de cancer de la peau au Canada. Les rayons UV peuvent provoquer des coups de soleil, un vieillissement prématuré et des cancers de la peau6. En fait, l’étude ComPARe menée en 2014 par la Société canadienne du cancer révèle que l’exposition au soleil et le bronzage artificiel étaient les deux causes les plus courantes de cancer de la peau7. De plus, au moins 62 % des cas diagnostiqués auraient pu être évités en limitant l’exposition aux rayons UV. Les cas de cancer de la peau dus à une trop forte exposition au soleil augmentent sans cesse. Au rythme actuel, si les Canadiens demeurent friands de bronzage et qu’ils accumulent les (douloureux) coups de soleil, le nombre de cas de mélanomes causés par rayons UV pourrait passer de 4300 à 6100 d’ici 20427. Mais voilà où le bât blesse : la crème solaire protège certes contre le cancer de la peau, mais elle empêche également l’organisme de synthétiser adéquatement la vitamine D. 

La pigmentation de la peau est un autre facteur important à considérer pour déterminer la quantité de vitamine D qui peut être absorbée par la peau. En effet, la mélanine, qui est responsable de la pigmentation, protège également la peau des rayons UV8. D’une part, cela implique moins de risques de cancer de la peau. De l’autre, une synthétisation altérée de la vitamine D dans l’organisme8.  Les carences en vitamine D touchent plusieurs individus, mais la prévalence de ces carences est encore plus élevée chez les personnes d’origines ethniques différentes9. 40 % des adultes aux États-Unis souffrent d’une carence en vitamine D. Toutefois, ce nombre s’élève à 76 % dans la population afro-américaine9. E même ici, au Canada, les personnes qui ont une peau plus foncée affichent des taux de vitamine D plus faibles10.

La nouvelle vitamine D 2500 UI de Jamieson est efficace. En effet, elle permet d’atteindre des niveaux optimaux de vitamine D. De plus, elle est sans danger pour la peau. Il s’agit de la première vitamine D à haute puissance au Canada accessible sous forme de produit de santé naturel à prendre soi-même! Un seul comprimé par jour aide à prévenir une carence en vitamine D11.

 

Références :

  1. Vitamin D Deficiency : Symptoms & Treatment. Cleveland Clinic. (n.d.). https://my.clevelandclinic.org/health/articles/15050-vitamin-d--vitamin-d-deficiency.
  1. Hormone. (2019, June 17). Vitamin D. Hormone Health Network. https://www.hormone.org/your-health-andhormones/glands-and-hormones-a-to-z/hormones/vitamin-d.
  2. Vitamin D. Office of Dietary Supplement. National institutes of Health. Consulté en ligne le 10 juin 2021. https://ods.od.nih.gov/factsheets/VitaminD-Consumer/
  1. Linus Pauling Institute Micronutrient Information Centre. Vitamin D. Consulté le 10 juin 2021 au :https://lpi.oregonstate.edu/mic/vitamins/vitamin-D
  1. Mushrooms Canada. Commercialization of Vitamin D Enhanced Mushrooms by UV Light Treatment. Consulté le 10 juin 2021 au : https://www.mushrooms.ca/wp-content/uploads/2016/01/Commercialization-ofVitamin-D-Enhanced-Mushrooms.pdf
  2. Sunscreen. The Skin Cancer Foundation. (28 mai 2021). https://www.skincancer.org/skin-cancerprevention/sun-protection/sunscreen/.
  3. Étude ComPARe sur les risques attribuables du cancer au Canada. ComPARe. (2020, 23 décembre). https://prevenir.cancer.ca
  4. Webb, A., Kazantzidis, A., Kift, R., Farrar, M., Wilkinson, J., & Rhodes, L. (2018). Colour Counts: Sunlight and Skin Type as Drivers of Vitamin D Deficiency at UK Latitudes. Nutrients, 10(4), 457. https://doi.org/10.3390/nu10040457
  1. African-Americans At Greatest Risk of Vitamin D Deficiency - Cooper Institute. The Cooper Institute. (n.d.). https://www.cooperinstitute.org/2019/09/24/african-americans-at-greatest-risk-of-vitamin-d-deficiency.
  1. Brown, L. V. L., Cohen, B., Tabor, D., Zappalà, G., Maruvada, P., & Coates, P. M. (2018). The vitamin D paradox in Black Americans: a systems-based approach to investigating clinical practice, research, and public health - expert panel meeting report. BMC Proceedings, 12(S6). https://doi.org/10.1186/s12919-018-0102-4
  1. Gouvernment du Canada. Information sur les produits. Consulté le 15 juin 2021 au : https://healthproducts.canada.ca/lnhpd-bdpsnh/info.do?licence=80108995