Étiquettes de nutrition alimentaire: comment les lire et ce que vous avez vraiment besoin de savoir

Avez-vous déjà été dans l'allée de l'épicerie, fixant le dos de deux paquets alimentaires différents, essayer de comprendre quel est le choix le plus sain? Si vous l'avez fait, vous n'êtes pas seul. Beaucoup de Canadiens comparent les étiquettes alimentaires, mais ce n'est pas toujours facile ou simple.

Pour nous aider à faire des choix nutritionnels éclairés, une étiquette alimentaire au Canada comprend à la fois un tableau des faits nutritionnels et une liste d'ingrédients. Cependant, la façon dont l'étiquette est écrite et ce qui est requis, a changé. En 2017, Après avoir reçu les commentaires des Canadiens moyens ainsi que des intervenants de l'industrie alimentaire, le gouvernement canadien a décidé d'améliorer l'information requise sur les étiquettes alimentaires. L'industrie alimentaire a reçu une période de transition de cinq ans, ce qui signifie que bien que certaines entreprises aient déjà mis à jour leurs étiquettes, d'autres ont jusqu'en 2022 pour devenir conformes. Cette période de changement a rendu encore plus difficile la comparaison des étiquettes entre différentes marques.

Beaucoup de gens vérifient les étiquettes nutritionnelles pour voir combien de sucre il contient. Ceci est important pour ceux qui sont diabétiques, ainsi que pour ceux qui cherchent à maintenir un poids sain. Quand on pense au «sucre» vous imaginez probablement le sucre de table blanche utilisé pour la cuisson ou l'ajout au café et au thé. Cependant, il existe de nombreux types de sucres différents, y compris non seulement le saccharose (sucre de table) mais aussi le fructose (sucres de fruits) et le lactose (sucres de lait). Ces 3 sucres sont les plus reconnus sur une étiquette, mais il y en a beaucoup plus, comme le dextrose et le maltose. Les biochimistes utilisent le suffixe «-ose» pour nommer les sucres, alors rappelez-vous, en regardant une étiquette de nourriture, tout mot se terminant par "ose" est un sucre.

L'un des principaux changements apportés aux nouvelles étiquettes est que tous les ingrédients à base de sucre doivent être regroupés entre parenthèses après le mot «sucres». Cela inclut non seulement tous les sucres se terminant par «ose» mais aussi d'autres plus "naturels" sucres tels que sirop d'agave, miel, sirop d'érable, extrait de malt d'orge ou mélasse de fantaisie, ainsi que des concentrés de jus de fruits et des concentrés de purée qui sont ajoutés pour remplacer les sucres dans les aliments. Cela vous permettra d'identifier toutes les sources de sucres qui ont été ajoutées.

Pour s'assurer que les étiquettes sont plus faciles à lire, les ingrédients des nouvelles étiquettes doivent maintenant être écrits en police noire sur fond blanc ou neutre, et la taille de la police a une exigence de hauteur minimale pour s'assurer que l'écriture n'est pas trop petite à lire. Ces règlements de police sont également nécessaires pour les «contenus» la section de l'étiquette qui doit énumérer tous les allergènes prioritaires de Santé Canada. Cela aide les personnes atteintes d'allergies alimentaires courantes à identifier facilement si c'est une nourriture sûre pour elles.

L'un des changements d'étiquette les plus importants est l'information sur la taille des services. Certaines entreprises ont utilisé des tailles de service plus petites pour rendre leur nourriture plus saine. Par exemple, les sacs de chips de pommes de terre ont des étiquettes avec une petite police disant "par 5 jetons". Combien de personnes savez-vous qui ouvre un sac et ne mange que 5 jetons? Au lieu de cela, la nouvelle table de nutrition nécessite une taille de police plus grande pour les calories et la taille des services, ainsi qu'une ligne audacieuse sous les calories pour la rendre plus remarquable. Les nouvelles tailles de service sont maintenant basées sur des montants de référence réglementés, pour fournir une taille de portion plus réaliste que quelqu'un pourrait manger en une seule séance.

En regardant la table de nutrition au-delà des calories, du sucre et de la taille des portions, l'autre chose à faire attention est les DV. DV représente la valeur quotidienne et se trouve sur le côté droit d'une table des faits nutritionnels. Ils sont destinés à vous donner un aperçu de la question de savoir si une portion a un peu ou beaucoup de nutriments. Généralement, 5% de DV ou moins est considéré comme un peu, tandis que tout 15% ou plus est considéré comme beaucoup. Ces DV sont fondées soit sur les apports quotidiens recommandés de vitamines et minéraux par Santé Canada, soit sur d’autres normes de référence utilisées pour les glucides, les fibres, les graisses, le cholestérol et le sodium. Beaucoup de quantités de nutriments sont indiquées à l'aide d'un DV%. Cela vous permet de savoir combien de nutriments nécessaires au quotidien sont dans la taille de la portion.

Bien qu'il soit bon de recevoir ces calculs, ils ne vous fournissent pas toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin. Les valeurs quotidiennes sont basées sur la moyenne entre les sexes et tous les âges. Par exemple, la valeur quotidienne du fer utilisé sur les étiquettes alimentaires est de 14 mg, mais l’ADR de Santé Canada pour le fer varie entre 7 et 27 mg selon le sexe, l’âge et si vous êtes enceinte ou allaitante. C'est une grande différence !

Il est également important de noter que la table nutritionnelle originale nécessitait des informations sur 13 éléments de base: calories, graisses, graisses saturées, graisse trans, cholestérol, sodium, glucides, fibres, sucres, protéines, calcium et fer. Cela signifie que même si la nourriture ne contient pas un de ces articles particuliers, elle doit toujours être inscrite sur le graphique avec une quantité de 0. La nouvelle étiquette ne nécessitera plus de vitamine A ou de vitamine C, mais nécessitera plutôt du potassium. Le potassium affecte la pression artérielle et de nombreux Canadiens sont faibles en potassium. Toujours chercher un graphique nutritionnel avec un potassium supérieur DV%, en particulier par rapport à un DV% de sodium inférieur, car ces 2 nutriments doivent être équilibrés pour une pression artérielle saine. Certaines entreprises peuvent choisir d'ajouter des informations supplémentaires sur les vitamines et minéraux suivants, si elles estiment qu'ils amélioreront les ventes: folate, magnésium, niacine (vitamine B)3), phosphore, riboflavine (B)2), sélénium, thiamine (vitamine B1), vitamine B6, vitamine B12, vitamine D, vitamine E et zinc.

Avec chaque exigence en nutriments, il y a beaucoup de variables à considérer. Ce qui est inscrit sur une étiquette alimentaire est la recommandation la plus fondamentale. Les étiquettes alimentaires ne sont évidemment pas en mesure de prendre en considération la taille d'une personne ou les différences entre quelqu'un ayant un style de vie sédentaire et un mode de vie actif. C'est pourquoi, en tant que nutritionniste, je recommande toujours une multi-vitamine qui est spécifiquement formulée en fonction de l'âge et du sexe. Il est également important de rechercher des formules pour des périodes de vie spécifiques telles que la grossesse et des formules de puissance plus élevées pour ceux qui ont un style de vie actif. Les multiples vitamines sont comme une police d'assurance, pour aider à combler les éventuels écarts nutritifs de votre régime alimentaire. En prenant une multivitamine quotidienne spécifiquement formulée, vous recevez au moins les ADR de Santé Canada pour votre âge et votre groupe de genre, ainsi que si vous êtes enceinte ou allaitante.

Tous les aliments ne doivent pas être étiquetés, y compris les fruits frais, les légumes, et les fruits de mer crus ainsi que la viande crue et la volaille (sauf lorsqu'il est broyé). Bien que la plupart des praticiens de la santé conviennent que la création de repas à partir de ces aliments est généralement un choix plus nutritif que les aliments emballés, il peut être difficile de savoir si vous faites un repas entièrement équilibré sur le plan nutritionnel. Si vous avez du mal à comprendre vos choix alimentaires, parlez avec un nutritionniste qui peut vous aider à trouver le meilleur plan alimentaire sain individuel pour vous.

Références: