Les changements de saisons et leurs effets insoupçonnés

Chaque changement de saison apporte son lot de nouveaux besoins. En effet, de nouvelles études montrent que la chimie de votre organisme se transforme au rythme des saisons. En fait, un cinquième de tous les gènes de vos cellules sanguines subissent un changement saisonnier. Il est donc important de bien déceler les besoins de votre organisme pour demeurer en bonne santé tout au long de l’année.

Vous penserez à tort que vous avez besoin de dormir davantage
Durant la saison froide, nous cherchons tous à dormir davantage. Nul besoin de le faire. C’est la lumière du soleil qui est en cause. En effet, la diminution des heures de luminosité et le fait de passer moins de temps à l’extérieur exercent un impact considérable sur le rythme circadien, ce qui donne envie de dormir! Mais il ne faut pas se laisser tenter. En fait, dormir plus longtemps que les 8 heures recommandées attirent son lot de conséquences. Entre autres, un sentiment d’avachissement et de léthargie. En bref, si vous dormez trop, vous ne serez que l’ombre de vous-même.

Vous devrez consommer davantage d’aliments aux propriétés anti-inflammatoires
C’est une question d’ADN. Selon une étude datant de 2015 effectués par Nature Communications, les mois hivernaux provoquent dans le sang des réponses immunitaires pro-inflammatoires. En d’autres termes, votre organisme répond aux facteurs de stress par l’inflammation. Les personnes vulnérables aux maladies inflammatoires telles que l’hypertension, le diabète et la polyarthrite rhumatoïde sont les plus touchées. Une bonne alimentation ne permet pas de guérir l’inflammation. Elle la réduit et la prévient cependant. Il faut, d’une part, consommer davantage d’aliments comme les poissons gras et les légumes à feuilles et, de l’autre, éviter les aliments pro-inflammatoires comme les viandes transformées (charcuteries), les céréales raffinées et les aliments riches en sel et en gras trans. Et souvenez-vous : « la modération a bien meilleur goût »!

Vous pourriez voir votre productivité augmenter
Des chercheurs de l’université de Caroline du Nord et de la Harvard Business School ont réussi à établir un lien entre le temps maussade et la productivité au travail. Mais ce lien n’est pas celui que vous croyez! En effet, des études montrent que les journées mornes et froides laissent peu de place aux distractions, ce qui permet de mieux se concentrer.

Votre peau craque plus facilement
Dès le début de la saison froide, votre peau se transforme. La grande coupable : l’altération de la filaggrine. La filaggrine est une protéine qui joue un rôle structurel dans l’épiderme. Elle se décompose en acides aminés qui maintiennent l’hydratation de la peau et qui la protègent des photons UVB. Lorsque le vent hivernal souffle sur votre peau, il exerce un impact négatif sur la barrière cutanée, amenuisant ainsi les réserves de filaggrine. Ce phénomène vous laisse la peau sèche et craquelée année après année. Le remède? Tout commence par l’hydratation de l’intérieur (boire beaucoup d’eau), mais une crème de qualité pour le visage est également essentielle. À cet égard, voici l’une de nos préférées.

Votre immunité aura peut-être besoin d’un coup de main  
De nombreuses recherches ont été menées concernant l’amenuisement du système immunitaire durant la saison froide. Plusieurs d’entre elles avancent que la réduction des taux de vitamine D en est la cause. En effet, nous sommes moins exposés à la lumière du soleil durant les mois d’hiver. Et comme notre organisme en a besoin pour la formation des protéines qui combattent les bactéries et les virus (les cellules T), une carence en vitamine D vous rendra plus vulnérable au rhume et à la grippe. La prise d’un supplément de vitamine D ou d’un comprimé contre le rhume et la grippe tel que celui-ci est un excellent moyen de fournir à votre système immunitaire les nutriments dont il a besoin pour rester fort durant la saison de rhume et de grippe.  

Références :

Denissen, J. J., Penke, L., Butalid, L., & Van Aken, M. A. (2008). The Effects of Weather on Daily Mood: A Multilevel Approach. Retrieved from https://www.psychologie.hu-berlin.de/de/prof/perdev/pdf/2008/Denissen_Weather_Mood_2008.pdf

Stockton, N. (2017, June 06). Your DNA Changes With the Seasons, Just Like the Weather. Retrieved from https://www.wired.com/2015/05/dna-changes-seasons-just-like-weather/

Stein, R. (2015, May 12). Seasons May Tweak Genes That Trigger Some Chronic Diseases. Retrieved from https://www.npr.org/sections/health-shots/2015/05/12/406139368/seasons-may-tweak-genes-that-trigger-some-chronic-diseases

Lam, B. (2015, February 27). In Winter You Work Harder Because There's Nothing Else to Do. Retrieved from https://www.theatlantic.com/business/archive/2015/02/winter-better-for-work-terrible-for-everything-else/386174/

Gino, J. J., & Staats, B. R. (2014). Rainmakers: Why Bad Weather Means Good Productivity. Retrieved from https://www.apa.org/pubs/journals/features/apl-a0035559.pdf. doi:10.1037/a0035559

Publishing, H. (2011, February). What to do about dry skin in winter. Retrieved from https://www.health.harvard.edu/womens-health/what-to-do-about-dry-skin-in-winter

Lam, B. (2015, February 27). In Winter You Work Harder Because There's Nothing Else to Do. Retrieved from https://www.theatlantic.com/business/archive/2015/02/winter-better-for-work-terrible-for-everything-else/386174/