5 choses que vos habitudes de sommeil révèlent à votre sujet

Le sommeil est éminemment essentiel à votre routine de vie. En effet, une carence en sommeil peut vous rendre irritable en plus d’amenuiser votre concentration. De plus, un tel manque peut affaiblir votre système immunitaire et vous rendre plus vulnérable à la maladie. Si vous avez du mal à réguler votre cycle de sommeil, c’est sans doute un signe qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Si, pour mieux dormir, vous vous interrogez sur les facteurs qui affectent négativement votre sommeil, voici quelques symptômes (apparemment insignifiants) qui pourraient s’avérer plus graves qu’on le pense.

Vous dépendez de votre réveille-matin
Causes possibles : une thyroïde hypoactive ou une infection latente.

En réalité, nous avons besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit en moyenne pour nous sentir reposés. Ressentir le besoin de dormir davantage quotidiennement peut indiquer une condition sous-jacente comme l’hypothyroïdie. Dormir au-delà de 9 heures par nuit volontairement peut augmenter le risque de dysfonctionnement de la thyroïde. Des études montrent qu’il existe un chevauchement entre l’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie, d’une part, et les troubles du sommeil tels que l’insomnie, le syndrome des jambes sans repos et l’apnée obstructive du sommeil, d’autre part. Il est donc important d’avoir l’œil sur cette question. Si vous dormez plus de 10 heures par nuit, il est peut-être temps de tester la capacité de votre thyroïde à réguler votre métabolisme. L’hypersomnie peut également annoncer une infection latente (comme le rhume ou la grippe). Le cas échéant, ce phénomène sera probablement de courte durée.

Vous vous réveillez fatiguée
Causes possibles : l’apnée du sommeil ou la dépression.

L’inertie du sommeil est l’altération de la vigilance lors de la transition sommeil-éveil. Elle fait partie intégrante de la condition humaine. Il est toutefois anormal d’éprouver de la somnolence après avoir dormi suffisamment d’heures. L’apnée du sommeil, un problème respiratoire qui perturbe le sommeil réparateur d’environ 5,4 millions de Canadiens diagnostiqués chaque année, pourrait en être le signe. Chez les adultes, la cause la plus fréquente de l’apnée du sommeil est l’obstruction des tissus mous de la gorge au cours du sommeil. Ce phénomène provoque des arrêts et des redémarrages respiratoires à répétition, vous réveillant ainsi plusieurs fois au cours d’une nuit (même si vous ne vous souvenez que d’une ou deux fois). Si tel est votre cas, dormez sur le dos pour vérifier si vous vous sentez mieux reposé le lendemain matin. Si rien n’y fait, nous vous suggérons de consulter votre médecin, ce problème pourrait être plus sérieux. Une autre raison derrière la sensation de somnolence postsommeil est la dépression, une condition intimement liée à la perturbation du sommeil. Si vous ne vous sentez pas bien reposé même après avoir dormi suffisamment, une visite chez votre médecin peut s’avérer utile.

 

Vous vous réveillez avec la bouche et la gorge sèches
Cause possible : Vous ronflez.

Mauvaise nouvelle : il est fort possible que vous ronfliez. Le ronflement est causé par une obstruction de l’arrière de la gorge par la langue. Plusieurs croient à tort que cette condition n’est qu’une simple nuisance, mais ses impacts sont importants.
Le ronflement perturbe votre sommeil et vous vous sentez fatiguée en permanence. En fait, vous souffrez peut-être d’apnée obstructive du sommeil. Le SAOS se produit lorsque vos voies respiratoires supérieures sont partiellement ou totalement obstruées pendant votre sommeil. Les muscles de votre diaphragme et de votre poitrine sont alors sollicités à l’extrême, ce qui raccourcit votre respiration et limite le flux d’oxygène au cerveau. Ce phénomène contribue non seulement à l’hypertension artérielle, mais peut aussi provoquer des défaillances cardiaques ou une fibrillation auriculaire (rythme cardiaque irrégulier) qui peuvent déclencher une attaque ou une insuffisance cardiaque. De plus, d’autres symptômes peuvent se faire sentir. En effet, le ronflement vous force à respirer par la bouche, entraînant ainsi une sécheresse de la bouche et de la gorge, et les vibrations constantes des voies respiratoires sont une cause fréquente de maux de gorge. Si vous souffrez de ces symptômes, parlez-en à votre médecin pour faire le tour de la question et voir quelles solutions s’offrent à vous.

Vous avez besoin de regarder la télé (ou tout autre écran) pour vous endormir
Cause possible : Anxiété sous-jacente.

YouTube agit pour vous comme une berceuse. Est-ce pour vous distraire de vos pensées envahissantes? Le calme nocturne laisse beaucoup d’espace pour ce type de pensées qui mettent souvent les problèmes de fond à l’avant-plan. Le fait de vous distraire de cette façon vous permet de détourner vos pensées et d’apaiser vos inquiétudes quotidiennes.
Vous l’ignorez peut-être, mais la lumière qui émane des écrans augmente les hormones de stress. Il devient donc plus difficile de se calmer et de se reposer. Si tel est votre cas, troquez les écrans pour la méditation ou une séance de lecture improvisée. Vous verrez si vous constatez une amélioration de la qualité de votre sommeil le lendemain matin. La tenue d’un journal intime peut également vous aider en ce sens.

Vous n’arrivez plus à vous rendormir après vous être réveillée
Cause possible : Syndrome des jambes sans repos.
Si vous vous étirez avant de vous coucher et que vous vous réveillez en sursaut les jambes battant dans tous les sens, vous souffrez peut-être du syndrome des jambes sans repos. Résultant d’une fluctuation des niveaux de dopamine, ce cycle commence généralement en début de soirée et atteint son apogée au milieu de la nuit lorsque vous vous réveillez subitement. Comme l’apnée du sommeil, cette affection est liée à des problèmes cardiaques tels que les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. La bonne nouvelle : cette condition peut être traitée. Vous pourrez bientôt retrouver un cycle de sommeil normal. Si vous croyez souffrir de ce syndrome, consultez votre médecin.

S’endormir et rester endormi peut représenter un défi. Si vous cherchez un moyen de régler ce problème, les suppléments alimentaires peuvent vous aider. Jetez un coup d’œil à notre large gamme de solutions naturelles pour un meilleur sommeil ici.

Références :

  1. Singh, A, MD & Pacheco, D. (2022, March 11). Could your thyroid be causing sleep problems? Sleep Foundation. Retrieved March 23, 2022, from https://www.sleepfoundation.org/physical-health/thyroid-issues-and-sleep
     
  2. Song, L., Lei, J., Jiang, K., Lei, Y., Tang, Y., Zhu, J., Li, Z., & Tang, H. (2019, December 19). The association between subclinical hypothyroidism and sleep quality: A population-based study. Risk management and healthcare policy. Retrieved March 23, 2022, from https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6927586/  

  3. Green, M. E., Bernet, V., & Cheung, J. (2021, August 24). Thyroid dysfunction and sleep disorders. Frontiers in endocrinology. Retrieved March 23, 2022, from https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8423342/