Guide pour reprendre une routine santé

Si vous êtes comme nous, vous avez consacré beaucoup de temps à vous demander de quoi sera faite la nouvelle normalité. Ce n’est pas une mince affaire quand on sort à peine de nos cocons. Tout ce temps passé à l’intérieur nous aura permis de réfléchir et d’évoluer. Nous avons gardé de vieilles habitudes, mais nous en avons aussi adopté de nouvelles. Mais renouer avec une routine saine peut représenter un défi de taille, surtout quand notre dernier point de référence remonte à presque deux ans. Entrons sans tarder dans le vif du sujet! Voici quelques conseils pour définir et apprivoiser votre nouvelle normalité.

Gardez les choses simples
Vous pourriez être tenté
e de tout chambouler, mais n’oubliez pas que les routines sont censées nous simplifier la vie. Nous élaborons souvent des plans sans tenir compte des efforts à déployer. Alors, plutôt que d’imiter les routines repérées sur LinkedIn, tentez d’établir, lentement mais sûrement, une routine optimale. Appliquez donc la règle des 90 %. Visualisez un objectif atteignable à au moins 90 % et vous êtes fixée! Commencez par des tâches que votre lobe frontal est capable d’exécuter (le lobe frontal est la partie du cerveau liée à l’exécution de tâches nouvelles et routinières) et augmentez la cadence progressivement. Soyez constante.

Recherchez ce qui vous semble familier
Lors des 18 derniers mois, nous avons adopté des comportements et des habitudes bien particulières. Mais ils/elles ne se valaient pas tous. Soyez honnête envers vous-même. Quelles habitudes allez-vous garder? Quels comportements seront à jamais liés à la période de quarantaine? La bonne nouvelle dans tout ça? Vous avez un point de référence pour renouer avec votre routine santé! Essayez de vous souvenir de ce qui a fonctionné, et de ce qui n’a pas fonctionné avant la pandémie. Vous pourrez ainsi mieux établir votre nouvelle routine santé. Soyez précis
e et surtout, commencez dès maintenant. Vous n’avez pas pris le train depuis longtemps. Idem pour la toilette matinale. Tout cela prend du temps. Incorporez de nouvelles habitudes, une à la fois, et vous ne serez pas prise au dépourvu le moment venu.

Recommencez à bouger graduellement
Le niveau d’activité physique a diminué partout dans le monde. Certaines études montrent une réduction des pas quotidiens allant
jusqu’à 50 %  au cours du premier mois suivant la déclaration de pandémie mondiale par l’Organisation mondiale de la santé. Vous n’êtes donc pas seule. N’est-ce pas rassurant? Au cours des 18 derniers mois, bouger figurait au bas de la liste pour plusieurs d’entre nous. Avec plus d’endroits à visiter et de personnes à voir, le manque d’exercice se fait sentir. Comme après toute autre période d’inactivité, la meilleure chose à faire est d’écouter votre corps et de faire le point sur l’état des choses. Ces exercices de mobilité vous aideront à cibler les zones qui ont le plus souffert. Tout au long de votre parcours vers une meilleure santé physique, évitez de vous comparer à d’autres et ne vous découragez pas. Ce parcours est le vôtre.

Concentrez-vous sur votre bien-être
Cela peut sembler plus facile à dire qu’à faire, mais prioriser le bien-être vous aidera à reprendre votre routine. Il faut se sentir bien pour faire le bien. Alors, gâtez-vous! C’est un excellent point de départ. Que ce soit en pratiquant la pleine conscience, en vous supplémentant adéquatement (
en commençant par les essentiels) ou en prenant une pause au besoin, le fait de privilégier votre bien-être général est un moyen sûr d’embrasser votre nouvelle normalité.

 
Soyez patient
e avec les autres et avec vous-même
Le changement s’opère difficilement. Surtout lorsque les choses semblent pareilles (mais qu’elles ne le sont pas). Les relations sociales et le bavardage peuvent sembler plus pénibles que dans vos souvenirs. Mais bon, nous sommes tous et toutes dans le même bateau. Les autres ont changé, tout comme vous. Votre charisme peut sembler vous faire défaut. Alors, plutôt que de cacher la part de vous-même que vous aimez moins, soyez honnête et ouvert
e d’esprit. Le destin se chargera du reste.